News

More News

Oeil de lynx (19ème journée)

Ultimate Warrior / San Andreas. Ces deux chevaux ont fait la course en épaisseur. Ultimate Warrior a tenté de dépasser Jals Tiger dans la 1ère montée, mais son jockey s’est ravisé vu l’insistance du dernier nommé. Dès lors il a voyagé le nez au vent et n’a pas démérité avec une bonne 4e place à l’arrivée. Pour sa part, San Andreas a fait la course en arrière-garde avant que son jockey ne le laisse se rapprocher, mais ce faisant il a évolué en troisième épaisseur sur la majeure partie de la course. De plus, il a attaqué prématurément. Tout cela explique sa mauvaise prestation.

Nimitz / Canary Island. Les deux coursiers ont joué de malchance et auraient pu remporter la course. Nimitz était idéalement placé derrière le meneur après le départ, mais il a graduellement perdu sa position pour se retrouver en arrière-garde, car il était piégé sur les barres derrière Canary Island. Il est bien revenu en ligne droite pour finir 2e. Quant à Canary Island, il n’a pas eu toutes ses aises en ligne droite, son jockey ayant à le reprendre à un moment crucial, lorsque le passage s’est refermé.

Mambo Rock. Il a complètement manqué son départ et a accusé plusieurs longueurs de retard. S’est par la suite recollé au peloton sans gros effort, et son jockey n’a pu le rapprocher davantage, car Arlingtons Revenge et Protea Paradise, qui se trouvaient devant lui, n’avançaient pas. Par la suite, il a dû contourner le peloton et lancé son attaque plus tôt que prévu. N’a pas démérité vu les circonstances. Devrait peut-être être muni des pacifiers à nouveau.

Black Cat Back / Marauding / Kamadeva. Black Cat Back a réalisé une très belle course en venant au finish. Il ne pouvait faire autrement avec sa mauvaise ligne. Il sera redoutable sur 1500-1600 m et lorsqu’il pourra courir avec le pas. Marauding a, lui, été malchanceux au départ, et par la suite son jockey l’a ramené en arrière-garde. Il n’a pas trouvé de passage en ligne droite finale et n’a pas fini loin du vainqueur. Kamadeva a été, de son côté, coupé net dans son élan en ligne droite finale, alors qu’il était bien placé pour se mêler à la lutte.

Marrakech. N’a pas pris le meilleur des départs. A suivi décroché et a sauté au passage des 450 m. Il a alors été débalancé sur 5 à 6 foulées. Il a bien conclu, ce qui laisse penser qu’il fera mieux à ses prochaines sorties sur parcours allongés.

Gunner Runner / Opague. Gunner Runner a bien sauté cette fois et a longtemps mené la course, faisant même preuve de résistance jusqu’à la mi-ligne droite. C’est un bon test en vue d’une prochaine participation sur une distance réduite. Opague revenait, lui, après une arythmie cardiaque. Il a bein récupéré car il a sorti un joli finish sur une distance qui s’est révélée courte pour ses aptitudes.

More News